Site internet en anglais


Désolé données météorologiques non disponibles

02 51 97 56 39

carte vendee avec situation angles
> > > La culture des fruits de mer

La culture des fruits de mer

Les moules

mouleA seulement une quinzaine de kilomètres de là, l’anse de l’Aiguillon cultive la moules dites « de Bouchot »

Son histoire débuterait en 1235, lorsqu’un voyageur Irlandais, Patrice Walton, s’échoue dans la baie de l’Aiguillon…Pour survivre et attraper des oiseaux, il avait pour habitudes de tendre des filets en mer entre deux piquets.

Bienheureux de constater que des moules se développaient sur ces piquets, il augmenta le nombre de pieux en chêne…la méthode d’élevage de bouchot était né.

C’est ainsi qu’on développa plus de 500 km de bouchot. Des pieux hauts de 4 à 6 m plantés de moitié.

Aujourd’hui, l’anse de l’Aiguillon représente 10 à 15% de la production mytilicole française.

Caractérisée par sa petite taille, sa coquille bien noire et sa chaire généreuse, la moule de bouchot est savoureuse et reste un met très apprécié l’été.

Les huîtres

Les premières cultures d’huîtres  apparaissent dans les années 1860 pour faire face à l’épuisement des réserves naturelles.

Malgré la mise en place de mesures protectionnistes dès le XVIIIème siècle dont la pêche interdite pendant les mois sans  « R » ou encore la nuit, l’huître souffre de son succès et il fallut très vite penser à l’élevage.

En Vendée, l’huître creuse importée du Portugal a été introduite dès 1915 dans le canal du Payré (Talmont-Saint-Hilaire).

Plus tard, dans les années 70, les ostréiculteurs ont du faire face à une épidémie provocant la disparition de l’huître portugaise. Depuis cette période, les huitres creuses élevées en France proviennent du Japon et du Canada.

L’affinage, une étape facultative

Fine de claire, spéciale de claire ? mais de quoi s’agit-il ?

Les claires sont en fait des bassins où les eaux sont particulièrement nutritives et favorables au développement de plancton. La chair des huîtres y devient plus charnue et plus riche en goût. Les amateurs apprécient l’équilibre des saveurs selon les spécificités du terroir.

 

La pêche dans ces lieux d’élevage est bien entendu interdite, toutefois, lors des grandes marées, le littoral laisse place à un vivier naturel idéal pour la pêche à pied.

Newsletter