Site internet en anglais


Désolé données météorologiques non disponibles

02 51 97 56 39

carte vendee avec situation angles

René Tétart 1922-2007

Né le 11 avril 1922 à Calais dans le Pas de Calais, l’artiste René Tétart est encore bien présent sur la commune. Une rue porte son nom, ses œuvres sont toujours visibles…

Sa formation

Tout débuta en 1936, lorsqu’il intègre l’école d’Arts Décoratifs de Calais. Ses professeurs, Messieurs Roland et Beaugrand l’initient aux différentes techniques : modèles vivants, croquis, natures mortes, esquisses en dentelle et aquarelle.

René tétart - la Tour de Moricq - vendangeDeux ans plus tard (1938), il remporte le prix du ministre de l’Education Nationale. Puis en 1940, il obtient le 1er prix (au niveau national) du concours Paillard pour la réalisation d’une scène de la vie sportive.

De 1942 à 1948, il poursuit sa formation à l’école des Beaux Arts de Lille où il obtiendra le premier prix deux années de suite : en 1943 pour une nature morte et en 1944 pour le portrait d’un modèle vivant.

Durant cette période, il sera amené à rencontrer les plus grands comme Jean Chevoleau, autre artiste vendéen mais également Jacques Vendroux (beau-frère du Général de Gaulle). Ce dernier lui achètera nombre de ses œuvres et lui commandera la décoration de la cantine de l’usine dont il est propriétaire.

 

Sa carrière et l’année 1948

Reçu élève titulaire à l’école des Beaux Arts de Paris en terminant 15 ème sur 300, il prépare par la suite le professorat de dessin.

1948,  fut une année sacrée pour l’artiste : sa sélection pour le Prix de Rome et au concours Antral lui permet d’exposer au Musée d’Art Moderne.

Cette même année, il illustre « Les Chouans » de Balzac, il est reçu 2ème au professorat du concours de Paris et est nommé professeur à Belleville, Montmartre, Fontenay-sous-Bois et Maisons –Alfort.

Parallèlement à son métier de professeur qu’il exerce jusqu’en 1982, René Tétart continue d’illustrer de nombreux ouvrages notamment pour les éditions Delalain, de décorer certains établissements parfois à la commande de l’Etat et d’exposer en région parisienne et en Allemagne.

 

Sa vie à Angles

Pour les vacances, il acquiert une propriété à Moricq, village de la commune d’Angles dans les années 60. Il y vient régulièrement et intègre à l’occasion la Luçonnaise des arts et le groupe des Peintres de Talmont.René Tétart - le Port de Moricq

Il profite de son passage pour exposer à la Rochelle, aux Sables d’Olonne, à Marans, à Jard-sur-Mer ou à la Roche-sur-Yon.

Il puise son inspiration dans la nature et le patrimoine historique local. Ainsi, il créa plusieurs œuvres dont une fresque de la Tour de Moricq qui décore aujourd’hui la salle polyvalente de la Détente  et trois tableaux présentés dans la salle des mariages de la mairie.

Newsletter